07.06.2010
 

Enquête* exclusive BearingPoint / TNS Sofres
sur « La relation client digitale »

Messages clés

Le 1er prix du Podium de la Relation Client 2010 - tous secteurs confondus - a été attribué à MERCEDES-BENZ.
2e prix Classement Général : MAIF
3e prix Classement Général : DARTY & YVES ROCHER (ex aequo)

Classements sectoriels

1er prix secteur Assurance : MAIF
1er prix secteur Automobile : MERCEDES-BENZ
1er prix secteur Banque : CREDIT MUTUEL & CIC (ex aequo)
1er prix secteur Distribution spécialisée : DARTY & YVES ROCHER (ex aequo)
1er prix secteur Entreprises de services : UPS
1er prix secteur Grande distribution : CASINO
1er prix secteur Services publics : CNAV
1er prix secteur Accès Internet / fixe : SFR
1er prix secteur Téléphonie mobile : BOUYGUES TELECOM
1er prix secteur Tourisme : CENTER PARCS
1er prix secteur Transport : AIR FRANCE
1er prix spécial Digital : AMAZON.COM

Les prix attribués sont issus d'une enquête menée auprès de 4 000 clients et usagers, 175 entreprises et organisations évaluées dans 11 secteurs d'activité (assurance, automobile, banque, grande distribution, distribution spécialisée, entreprises de services, services publics, téléphonie mobile, accès Internet / fixe, transport, tourisme) : c'est la plus importante enquête réalisée en France dans le domaine de la relation client.

Le client « dans la crise » a clairement haussé ses niveaux d'exigence, d'impatience, de distance, voire de défiance. Sous le double effet de la crise et de la montée en puissance du digital, la mutation de la relation client s'accélère.

Relation client digitale : même si les acteurs « traditionnels » sont encore devant les « pure players », les attentes des clients se sont élevées entre souhaits d'accessibilité permanente, de clarté, de transparence et de respect. Autre enseignement majeur de l'étude, les clients hyper connectés se montrent plus positifs que la moyenne dans leurs jugements à l'égard des dimensions de la relation client.

BearingPoint, cabinet de conseil indépendant dont le coeur de métier est le Business Consulting, et TNS Sofres, leader français des études de gestion de la relation client, co-organisent la 7e édition du Podium de la Relation Client.

Le Podium de la Relation Client 2010 est basé sur une étude menée auprès des clients et usagers, seuls juges. A l'occasion de cette nouvelle édition, le Podium s'est penché sur la relation client digitale (Internet mobile, bornes interactives, réseaux sociaux, flash-codes, géolocalisation...). Cet univers digital fournit aux marques et à leurs clients de nouveaux moments forts de rencontres et d'échanges, aux côtés des canaux plus traditionnels (téléphone, courrier, points de vente...).

Digitale panacée ?

Par son ampleur, le Podium de la Relation Client permet de comparer cette année les performances des entreprises « traditionnelles » et « pure players », ces entreprises sans point de vente physique.

L'analyse des résultats obtenus par les « pure players » fait apparaître les constats suivants :

  • Dans la quasi-totalité des secteurs concernés, les « pure players » font moins bien que les entreprises « traditionnelles ». Aussi « digital » soit-il, le client de ces entreprises n'en perd pas ses réflexes et attentes, notamment en ce qui concerne le point de contact physique qui reste déterminant dans la construction d'une relation « complètement satisfaisante ».
  • La grande distribution « traditionnelle » est l'exception, devancée par les enseignes on line du secteur. Le point de vente, point d'appui fondamental de la relation client dans ce secteur, ne joue plus suffisamment son rôle. Par effet de contraste, la dématérialisation apparaît même ici comme un vecteur favorable pour ceux qui la pratiquent.

L'édition 2010 permet également de quantifier et de qualifier les clients en fonction de leur degré d'implication dans la relation digitale avec les entreprises (nombre d'espaces clients dont ils disposent, réception de factures et relevés dématérialisés, réception d'information de la part des entreprises par les moyens digitaux) :

  • Un quart de la population est d'ores et déjà entrée de plain-pied dans cette relation digitale (au moins 4 espaces clients, « self-care » accompli, réception régulière d'information) et deux-tiers ont déjà entamé leur conversion. Le mouvement est puissant, favorisé par un apprentissage rapide et un effet de contagion positive d'un secteur à l'autre.
  • Les craintes liées à la confidentialité et à la sécurité des données sur le net (même lorsqu'elles se font dans le cadre d'un espace client), les mauvaises expériences d'usage abusif des données à des fins commerciales et le poids des habitudes normatives ou légales liés aux documents papier (pour l'archivage et la preuve) constituent autant de résistances à un basculement plus complet de la majorité de la population vers la relation client digitale.
  • Les clients voient leur intérêt dans la relation digitale, comprennent celui des entreprises mais souhaitent au final que cette relation soit claire, honnête et basée sur un pied d'égalité.

Enfin, et c'est un enseignement majeur de cette enquête, notamment pour les entreprises qui craignent parfois de « perdre la main » face à ces clients hyper connectés, ces derniers se montrent plus positifs que la moyenne dans leurs jugements à l'égard des dimensions de la relation client. Ils sont par la même occasion plus enclins à recommander les entreprises dont ils sont clients. Et disposent d'autant plus de moyens de le faire.

 

La Relation Client en « crise » ?

Dans tous les secteurs étudiés, les avis à l'égard de la relation que les clients entretiennent avec les entreprises se sont durcis par rapport à l'année dernière.

Plus aucun secteur n'obtient en moyenne une note supérieure à 7 alors que c'était le cas pour 3 d'entre eux en 2009.

La hiérarchie des secteurs n'en est pas pour autant transformée : la distribution spécialisée, l'assurance et l'automobile constituent toujours le trio de tête. Les services privés et publics ainsi que les transports sont toujours les moins bien notés. Par ailleurs, les écarts entre les entreprises les plus performantes et celles qui le sont le moins se sont accrus par rapport à l'année dernière dans la grande majorité des secteurs. Une exception majeure (et digitale) : l'accès Internet / téléphonie fixe où les écarts se réduisent sensiblement, signe révélateur d'une bataille où les efforts les plus intenses sont déployés et les clients particulièrement sollicités.

La crise met sous tension les dimensions les plus fondamentales de la relation client (réponse rapide, traitement des réclamations, information de qualité, services toujours mieux adaptés, accessibilité). Les entreprises qui sauront renforcer leurs efforts sur ces dimensions feront la différence aux yeux des consommateurs. Le digital leur offre des opportunités de marquer cette différenciation en créant une relation plus continue avec les clients et plus focalisée sur les usages (géolocalisation, la personnalisation d'alertes, communautés d'intérêts...).


A propos de BearingPoint
BearingPoint est un cabinet de conseil indépendant dont le coeur de métier est le Business Consulting. Il s'appuie sur la double compétence de ses consultants en management et en technologie. Animés par un véritable esprit entrepreneurial et collaboratif, nos 3200 consultants sont engagés à créer de la valeur et obtenir des résultats concrets, aux côtés de leurs clients. Ils interviennent de la définition de la stratégie jusqu'à la mise en Å“uvre des projets de transformation. Nous faisons nôtres les priorités de nos clients, c'est pourquoi depuis plus de 10 ans, les deux tiers de l'Eurostoxx 50 et les plus grandes administrations nous font confiance. To get there. Together. Pour de plus amples informations :
www.bearingpoint.fr


A propos de Kantar TNS

Kantar TNS est un leader mondial des études marketing présent dans plus de 80 pays. Kantar TNS fournit à ses clients des insights opérationnels pour les aider à prendre les meilleures décisions et les accompagner dans leurs stratégies de croissance. Fort d’une expérience de plus de 50 ans et de solutions d’études uniques en matière d’innovation, de gestion de marque et de communication, d’activation shopper et d’expérience client, Kantar TNS identifie, optimise et active les moments de croissance qui rythment le business de ses clients. Kantar TNS appartient au groupe Kantar, un des plus importants réseaux de veille, d'information et de conseil au monde.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le Webzine (blog), Twitter, Facebook, Youtube, Linkedin, Slideshare, Pinterest et sur nos applis iPhone, Android et Windows.

Vos contacts presse 
Céline Rossignol  |  Kantar TNS |  01 40 92 24 10  |  celine.rossignol@tns-sofres.com
Nathalie Hamelin  |  Presse Attitude  |  01 73 79 50 88  |  nhamelin@presseattitude.com