Accompagner la transformation des entreprises de services et les réconcilier avec leurs consommateurs

Les crises que traversent la France et plus largement les pays développés, ont des répercussions sur tous les secteurs de l'économie : biens de consommation, alimentaire, technologie, industrie, automobile, services... Parmi les activités de services, celles qui relèvent d'un besoin (plus que d'une envie de la part de l'acheteur) connaissent des tensions similaires : nous parlons ici des activités Banque, Assurance, Energie, Eau, Transport, Courrier... qui font face à l'évolution de la réglementation, à la montée en puissance du cadre européen, au développement de la concurrence, au désengagement de l'Etat... Il en résulte une véritable nécessité de transformation pour ces entreprises. En regard, le consommateur a changé : une exigence plus grande à être reconnu comme « client », une plus grande tension économique, un accès plus facile à l'information via le digital.

Notre promesse : accompagner la transformation des entreprises de services et les réconcilier avec leurs consommateurs dans cette période de grande tension.

Banque

La crise financière de 2008 a entrainé une perte de confiance à l'égard du secteur bancaire. Même si la confiance n'est pas totalement restaurée, on peut espérer que le plus fort de la défiance est passé. Le secteur connait à présent d'autres tensions  suite aux exigences réglementaires en cours ou à venir. La mise en conformité n'est pas sans conséquence sur le service rendu aux clients. 

  • Comment alors adapter les offres, renforcer la qualité de la relation client, renouveler la promesse de marque ?

Assurances

Les évolutions du cadre législatif (ANI, loi Hamon...) et le désengagement de l'Etat redéfinissent les composantes marché, sur nombre de produits les cartes peuvent être redistribuées (assurance dommage, santé individuelle ou collective, dépendance...).

  • Comment susciter l'attrait des consommateurs sur des marchés à souscription obligatoire ? 
  • Comment valoriser des services plus pour dépasser le low cost sur des dépenses contraintes ? 
  • Comment minimiser les risques voire saisir les opportunités offertes par les évolutions réglementaires ?