26.06.2017
  |  Télécharger
 

Le rapport des Français à la connexion pendant leurs vacances reste paradoxal, entre l'envie de se déconnecter et des bénéfices à en tirer dont ils ne peuvent pas et ne veulent pas se passer.

Même si 83% des Français expriment leur volonté de ralentir leurs usages numériques en vacances, quasiment tous (plus de 9 Français sur 10) partent avec au moins un appareil leur permettant de se connecter à Internet ou à des applis mobiles, smartphone en tête.

Pour 1 Français sur 2, il est compliqué voire impossible d'envisager des vacances, en France, sans connexion. La présence d'un réseau permettant de se connecter à Internet ou à ses applis mobiles est un facteur pris en considération dans le choix final de la destination par 1 Français sur 2 et par 2 Français sur 3 âgés de moins de 25 ans.

Se connecter pour quoi faire ?

La connexion n'est pas seulement une habitude dont on aurait du mal à se passer, mais elle participe vraiment à la réussite des vacances.

Dès le trajet des vacances, une connexion Internet de bonne qualité permet de rester informé (31%), de se divertir (62%) et surtout de veiller au bon déroulé des vacances (78%) : un temps de trajet qui devient plus utile et une connexion qui joue le rôle de soutien en cas de difficultés, y compris de transport.

Sur le lieu des vacances, pouvoir se connecter permet surtout de garder le contact (83%), d'organiser son séjour (64%), de se divertir (55%) . Sur le lieu de vacances, une bonne connexion assure aux Français la possibilité de bien maitriser leur nouvel espace de jeu comme la capacité de rester en contact avec leur environnement habituel.

Quand il s'agit de bien gérer l'espace autour de soi, la connexion est un garde-fou contre une peur bien réelle : celle d'être perdu au milieu de nulle part , sans pouvoir se repérer. La géolocalisation est devenue plus qu'un réflexe ; c'est un facteur de réassurance.

En vacances, la connexion permet de garder le lien. Quand il s'agit de rester en contact, 90% des parents d'enfants de moins de 21 ans ont des contacts réguliers avec leurs enfants. Pour 2 parents sur 3, ces contacts sont quotidiens. Les échanges se font le plus souvent par SMS (61%) ou en s'appelant (48%).

Quand il s'agit de partager des moments incroyables (ou pas), la photo et la vidéo s'imposent

76% des Français envoient des photos/vidéos avec leurs amis et proches essentiellement dans le but de partager un moment de vacances particulier voire extraordinaire. Sans forcément publier : le partage se fait principalement au moyen de messages (SMS ou messageries instantanées : 71%) et via les réseaux sociaux (35% mais 61% auprès des jeunes de 16 à 21 ans).

... c'est aussi un garant contre l'ennui : 15% des Français envoient des photos ou vidéos quand ils s'ennuient et ne savent pas quoi faire !

Étude réalisée online du 19 au 29 mai 2017 pour Orange auprès de 1038 individus âgés de 16 ans et plus issus d'un échantillon national représentatif en fonction du sexe, de l'âge, de la profession et de la région.