23.11.2009
 

La fessée, une pratique utilisée par les deux-tiers des parents (67%), mais surtout de manière exceptionnelle

67% des parents disent donner ou avoir déjà donné la fessée à leurs enfants : 2% souvent, 19% de temps en temps et 46% exceptionnellement. Un tiers (33%) n’en a jamais donné.

Une vision très partagée de la fessée : un outil d’éducation pour 45% des Français, un geste à éviter et qui banalise la violence pour 52%

L’opinion est partagée sur le principe même de la fessée et sur ce qu’elle représente : pour 45% des Français (et 42% des parents interrogés), elle constitue « un moyen d’éducation qu'il faut utiliser, car cela apprend à l'enfant le respect de l'autorité » ; en revanche, elle représente pour 52% d’entre eux (et 55% des parents interrogés) un geste à éviter, « car cela banalise l’usage de la force et de la violence chez l’enfant ».

L’attitude envers la fessée est assez clivée selon la catégorie sociale : les partisans de la fessée comme moyen d’éducation à utiliser se retrouvent davantage parmi les sympathisants de droite (60%), les ouvriers (51%) et les hommes (51%). Les anti-fessées qui la considèrent comme un geste qui banalise la violence se trouvent à l’inverse plutôt chez les sympathisants de gauche (60%), les cadres (61%) et les femmes (58%).

Au final, une opposition tout de même nette de 82% des Français au projet de Loi d’interdiction de la fessée

L’opposition est en revanche très franche contre le projet de Loi de la députée Edwige Antier d’interdiction de la fessée dans le Code civil (l’objectif étant notamment que l’article soit lu lors des mariages). 82% des Français (et 81% des parents) sont en effet opposés à cette interdiction, contre 17% qui y sont favorables (même proportion chez les parents). 66% des parents n’ayant jamais donné de fessées y sont par ailleurs également opposés.

L'utilisation de la fessée

Question : Vous-même avez-vous donné ou donnez-vous la fessée à vos enfants ?


Ensemble
Parents
(75% de l'échantillon)
Souvent12
De temps en temps1419
Exceptionnellement3446
Total Oui4967
Jamais2533
Vous n'avez pas d'enfants250
Sans opinion10

 

 

La fessée dans l'éducation des enfants

Question : Dans l'éducation d'un enfant, diriez-vous que donner la fessée est :


Ensemble
Parents
(75% de l'échantillon)
Quelque chose qu'il faut éviter d'utiliser, car cela banalise l'usage de la force et de la violence chez l'enfant5255
Un moyen d'éducation qu'il faut utiliser, car cela apprend à l'enfant le respect de l'autorité4542
Sans opinion33

 

 

Le jugement sur l'interdiction de la fessée dans le Code civil

Question : Vous savez qu'une députée souhaite déposer un projet de loi afin d'inscrire l'interdiction de la fessée dans le Code civil, notamment pour que cet article soit lu aux époux lors du mariage par le Maire. Vous-même, êtes vous tout à fait favorable, plutôt favorable, plutôt opposé ou tout à fait opposé à cette interdiction de la fessée ?


Ensemble
Parents
(75% de l'échantillon)
Tout à fait favorable66
Plutôt favorable1111
Total favorable1717
Plutôt opposé2930
Tout à fait opposé5351
Total opposé8281
Sans opinion12

 

Étude réalisée par TNS Sofres / Logica par téléphone pour Dimanche Ouest France les 19 et 20 novembre 2009, auprès d'un échantillon national de 1000 personnes représentatif de l'ensemble de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage PCS) et stratification par région et catégorie d’agglomération.