25.09.2014
 

Depuis 1990, le Baromètre des Valeurs des Français de TNS Sofres analyse et décrypte, tous les 2 ans, l'évolution de la société française. Véritable toile de fond indispensable pour mieux comprendre les valeurs et aspirations des Français, ce baromètre révèle les tendances-phares aujourd'hui et les évolutions depuis 2 ans. L'édition 2014 : des Français plus déterminés, audacieux, même dans leur rapport à l'argent.

En 2014, 3 tendances structurantes

  • Self-Autorisation : les mots « Justice », « Loi », « Obéir », « Sacrifice », « Règle » sont en forte baisse. On s'autorise progressivement à jouer avec la règle, les normes, sans volonté réelle de changer la loi, ni de la faire évoluer pour tous, mais pour inventer une règle pour soi. Par conséquent, il existe une plus grande tolérance à l'égard des comportements en marge : des figures « hors la loi » voire « sombres et sulfureuses » sont reconnues, médiatisées et plébiscitées.
  • « T'es cap ? » : les mots « Mort », « Angoisse », « Danger », « Soigner » sont en forte baisse tandis que « Victoire » est en forte hausse. Quand le manque d'horizon incite à repousser les frontières, on recherche l'extrême, on se met en danger pour vivre, on se prouve qu'on peut aller au-delà de ses limites... Ici se traduit le défi à soi, pour soi, sous toutes ses formes.
  • De l'or ! : Sont en forte hausse « Richesse », « Or », « Argent », « Propriété », « Héritier », « Acheter », « Bijou ». Le tabou sur les signes extérieurs de richesse se lève et révèle un attrait pour le gain tangible, concret. Et si l'argent faisait finalement le bonheur !

Dans quel contexte les Français s'inscrivent-ils en 2014 ?

Un cadre politique voire sociétal qui s'effondre
Perte de confiance record dans l'exécutif, scène politique marquée par les affaires,... L'effritement de la gouvernance est visible chaque jour. Pour autant, aucune autre perspective ne semble émerger : les grandes utopies contemporaines mobilisent de moins en moins, et sont taxées d'impuissance par avance. Organisation administrative de la France, partis politiques, taille des entreprises, noyau familial traditionnel... tout semble remis en cause de par une certaine inaptitude à accompagner l'évolution individuelle des Français vers le bonheur.

Une « Re-individuation » libératrice
Les Français exister en tant qu'individu et se recentrent sur eux-mêmes et leurs proches. Si cette tendance peut se traduire, dans sa facette la moins heureuse, par la solitude et l'isolement, elle peut aussi s'accompagner par un sentiment de libération, d'opportunité d'être soi, de fissurer les cadres de sa propre vie, pour le meilleur mais aussi pour le pire.

Internet et l'optimisme individuel
En modifiant le rapport au temps et aux institutions, Internet accroît l'autonomie libératoire et permet de se réinventer : devenir artiste, créateur, entrepreneur, animateur de son réseau... Cette libération par Internet se ressent aussi dans les pouvoirs individuels acquis : savoir immédiat, jouissance sans possession (cloud), écho à l'expression de soi (réseaux sociaux), créativité, networking...

Rétroviseur, sens de l'histoire et points de repère

BVF 2006 : Refuges et compensation
Après l'éclatement de la bulle « Internet » et la crise du début des années 2000, les Français recherchent des zones de protection, de la légèreté et un peu de facilité... Revendication du droit à l'insouciance, à vivre l'instant et ses émotions, compensation par la consommation sont au programme !

BVF 2008 : Boussoles et boucliers
La crise ou son nième rebondissement éclate officiellement. On met enfin des mots sur les maux ! Entre peur et révolte face à un système qui menace de s'effondrer, les Français se replient et adoptent des stratégies de survie, avec combativité et non sans agressivité.  Revalorisation des figures d'autorité, rêve d'un retour à une certaine morale ou au contraire d'un « grand soir », d'une refondation du système.

BVF 2010 : Faire avec
Le rêve du « grand soir » a fait long feu. La crise est toujours là. On s'accommode, on raccommode... Entre réalisme et espoir mesuré, les Français « font avec » (la situation, eux-mêmes, leurs proches...). Ils se remettent en mouvement et se prennent en charge. Ils s'adaptent, innovent et s'innovent (stratégies alternatives de consommation...), pour préserver des espaces de plaisir. Efficacité, pragmatisme sont des mots-clés.

BVF 2012 : Faire sans...
Dans un contexte de défiance et de peur, face à l'avenir et aux instances gouvernantes et régulatrices, les Français cherchent à faire face. Avec un sentiment d'isolement, mais en s'appuyant sur leurs premiers cercles de proximité, ils sécurisent ce qui peut l'être encore et explorent de nouvelles pistes, avec audace et parfois transgression.


A propos du BVF
Le BVF s'appuie sur la Sémiométrie™, une méthode originale et éprouvée, exclusive de TNS Sofres. Un très large échantillon représentatif de Français (plus de 5 500 personnes) est appelé à noter spontanément, sur une échelle de -3 à +3, 210 mots et concepts-clés structurant notre imaginaire et notre système de valeurs. L'analyse permet de dresser une cartographie dynamique des valeurs auxquelles les Français attachent le plus d'importance, en repérant celles qui progressent, mais aussi celles qui régressent : ainsi, des mouvements de valeurs sont révélés et mis sous la forme de 10 tendances clés, illustrées par des faits de société.


A propos de Kantar

Kantar est le leader mondial des données, des études et du conseil. Nous comprenons mieux que tout autre la manière dont les citoyens et consommateurs pensent, ressentent, regardent, achètent, partagent, socialisent et votent. En combinant notre expertise de l’humain avec les technologies les plus avancées, les 30 000 experts de Kantar contribuent activement au succès et au développement des plus grandes marques et organisations dans le monde..

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le Webzine (blog), Twitter, Facebook, Youtube, Linkedin, Slideshare, Pinterest.

Vos contacts presse :