12.10.2015
 

Dans le monde, plus d'un internaute sur deux (55%) utilise désormais quotidiennement une messagerie instantanée (76% de manière hebdomadaire). Un usage qui a fortement progressé entre 2014 et 2015 (+12 points). Cette tendance est révélée par la nouvelle édition de ConnectedLife, l'étude de référence menée par le groupe TNS auprès de 60 500 internautes dans le monde. Elle étudie la façon dont la technologie transforme le quotidien des citoyens et consommateurs. Elle délivre des insights clés pour comprendre l'impact de l'écosystème digital pour les marques.

Messageries instantanées : les pays occidentaux à la traîne !

L'usage des messageries instantanées est particulièrement répandu dans les marchés émergeants où le mobile est le premier support de connexion à Internet. Les niveaux d'usage quotidien les plus élevés se trouvent en Afrique du Sud (64%), en Chine (69%), au Brésil (73%) et en Malaisie (77%). Ces marchés devancent les pays occidentaux : ainsi, 35% des Américains utilisent les messageries instantanées au quotidien. En Europe, on note une différence notable entre les pays d'Europe du Nord (31,5%) et ceux du Sud (51%).

La France, avec 28% d'internautes qui les utilisent quotidiennement, (+7 points par rapport à 2014), et l'Angleterre (39%) se situent juste devant l'Allemagne (21%), mais loin derrière l'Italie (52%) et l'Espagne (68%).

Les plates-formes traditionnelles résistent !

Les messageries instantanées ne connaissent certes pas encore le même engouement en Europe qu'en Chine (pays dans lequel WeChat est utilisé quotidiennement par 69% des internautes). Mais leur popularité s'accroît à mesure que l'usage du mobile se généralise.

WhatsApp s'est ainsi déjà implanté massivement en Espagne (79%, +10 points), en Italie (59%, +9 points) et en Allemagne (40%, +14 points) ; modérément en Grande-Bretagne (23%, +10 points) ; faiblement aux Etats-Unis (7%, +4 points) et en France (6%, +2 points).

Moins instantané, toujours aussi dominant, Facebook maintient sa position dans le monde. Près d'un tiers des internautes (30%) déclarent utiliser quotidiennement la plate-forme créée par Mark Zuckerberg. En France, 48% des internautes la fréquentent tous les jours. Elle reste d'ailleurs la plate-forme préférée des internautes en France, suivie par YouTube (20%), Google + (12%), Twitter (9%), et Instagram (7%).

Les plates-formes émergentes pour une viralisation renforcée

L'étude Connected Life montre que les consommateurs sont toujours plus connectés les uns aux autres, et ce via de multiples plates-formes. Et même si les plates-formes les plus récentes attirent une audience restreinte et spécifique, elles sont souvent beaucoup plus dynamiques - un phénomène qui concerne aussi la France. Et un enjeu de taille pour les marques.

D'autant que 40% des utilisateurs de Vine (55% en France) et 44% de Snapchat (50% en France) déclarent y parcourir du contenu de marque chaque semaine, et 43% des utilisateurs de WeChat (65% en France) disent accéder à des services et de l'information corporate/business via la plate-forme.

Une tendance qui peut potentiellement accélérer le processus de viralisation des contenus. Et le vrai challenge pour les marques est alors de créer un contenu suffisamment impactant pour que, précisément, les consommateurs veuillent le partager.

Guénaëlle Gault, Chief Digital Officer TNS Europe du Sud-Benelux, déclare :

« Pour les marques, il est essentiel de savoir exploiter la popularité croissante de ces plates-formes émergentes. Mais cela suppose de produire un contenu différent : limité, authentique, pertinent et à réelle valeur ajoutée. Starbucks a par exemple récemment lancé une campagne à propos de ses petits-déjeuners, via WeChat. La marque propose au consommateur de déclencher une alarme pour le réveiller le matin et lui offre un petit déjeuner moitié-prix s'il se rend dans un Starbucks dans l'heure qui suit. Un cas exemplaire d'utilisation des messageries instantanées pour créer un buzz positif et renforcer la fidélité client. Une approche plus ciblée, plus sophistiquée et surtout plus efficace. »


A propos de Connected Life 2016

Connected Life, l'étude de référence sur les attitudes et comportements des internautes réalisée auprès de 60 500 individus dans le monde, étudie la façon dont la technologie transforme le quotidien des citoyens et consommateurs. Elle livre des insights clés pour comprendre l'impact de l'éco-système digital pour les marques. L'étude fait ressortir de nouvelles opportunités pour les marques de se connecter à leurs consommateurs dans un environnement toujours plus complexe. Et de prendre les meilleures décisions dans un monde connecté. Terrain réalisé entre les mois de mai et août 2015. 


A propos de Kantar

Kantar est le leader mondial des données, des études et du conseil. Nous comprenons mieux que tout autre la manière dont les citoyens et consommateurs pensent, ressentent, regardent, achètent, partagent, socialisent et votent. En combinant notre expertise de l’humain avec les technologies les plus avancées, les 30 000 experts de Kantar contribuent activement au succès et au développement des plus grandes marques et organisations dans le monde..

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le Webzine (blog), Twitter, Facebook, Youtube, Linkedin, Slideshare, Pinterest.

Vos contacts presse :