14.02.2012
 

Chaque année depuis plus de vingt-cinq ans, TNS Sofres brosse un portrait de la France et de ses mutations dans « l'état de l'opinion ». Cet ouvrage de référence, codirigé par Olivier Duhamel et Edouard Lecerf, livre un éclairage sur les grands débats et mouvements qui ont marqué l'opinion au cours de l'année écoulée, à travers le prisme d'études commentées et analysées avec la contribution d'experts de TNS et du monde politique, économique, social et universitaire.

A 70 jours de la présidentielle, voici différentes réflexions sur ce grand rendez-vous électoral :

  • En ouverture du bilan de l'année 2011, Edouard Lecerf et Olivier Duhamel expliquent que la crise peut déclencher des réactions électorales contradictoires.
  • « Tout homme porte en lui 6 ou 7 visages différents ». Carl Meeus cite Jacques Pilhan pour parler de « Nicolas Sarkozy à la reconquête de son électorat ».
  • « Plus d'avenir que de désir ». Emmanuel Rivière décortique les primaires à travers « Les primaires à gauche, deux expériences à fronts renversés ».
  • « Marine Le Pen retrouve la fonction d'empêchement de son père ». Pascal Perrineau fait les comptes de l'héritage Le Pen dans son analyse « Marine Le Pen : un héritage qui fructifie ? ».
  • « Près de 30 points de popularité perdus en un mois. Du jamais vu. ». François Bazin revient sur l'affaire DSK dans un chapitre intitulé « Une année dans la vie de Dominique Strauss-Kahn ».
  • « Ça s'en va et ça revient ». Vincent Tiberj met en musique 30 ans d'évolution des valeurs économiques et sociales de l'électorat dans « Ça s'en va et ça revient : les valeurs sociales et économiques de l'électorat ».

L'Europe, la mondialisation, le logement, l'économie numérique, la consommation ou les associations sont également des sujets émergeant dans les préoccupations des Français. Voici quelques contributions s'y rattachant :

  • « Angoisse collective et sérénité individuelle ». Eric Chauvet analyse l'impact de la mondialisation sur le monde salarial dans son chapitre « Les salariés et la mondialisation ».
  • « Le visible et l'impalpable ». Guénaëlle Gault dissèque le rapport des Français au numérique dans « Les Français à la découverte du Nouveau Monde numérique ».
  • « L'amoureux transi ». Renaud Soufflot de Magny éclaire la vision qu'ont les Européens de la crise dans un chapitre « Les Européens et la crise ».

Sans oublier que « 1% des Français pense que l'on peut déjà se téléporter », « 50% des Français estiment que la mondialisation est une menace » et « 100% des adolescents de 14 à 17 ans déclarent utiliser Internet »... Un dernier chapitre dans lequel les experts TNS Sofres complètent, point par point, le tableau de la France d'aujourd'hui.


A propos de Kantar

Kantar est le leader mondial des données, des études et du conseil. Nous comprenons mieux que tout autre la manière dont les citoyens et consommateurs pensent, ressentent, regardent, achètent, partagent, socialisent et votent. En combinant notre expertise de l’humain avec les technologies les plus avancées, les 30 000 experts de Kantar contribuent activement au succès et au développement des plus grandes marques et organisations dans le monde..

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le Webzine (blog), Twitter, Facebook, Youtube, Linkedin, Slideshare, Pinterest.

Vos contacts presse :