01.12.2015
  |  Télécharger
 

Réalisé deux semaines après les attentats de Paris et du stade de France, la dernière vague de notre baromètre politique de décembre 2015 pour le Figaro Magazine révèle une remontée spectaculaire de la cote de popularité du couple exécutif. François Hollande, avec une progression de 20 points, retrouve son niveau de décembre 2012 à 35% de niveau de confiance, tandis que Manuel Valls progresse de 11 points avec un niveau de confiance à 43%.

Les cotes de confiance de l'exécutif enregistrent une hausse spectaculaire

François Hollande enregistre une hausse inédite de 20 points au lendemain des attentats, avec 35% des Français qui lui font confiance pour résoudre les problèmes qui se posent en France actuellement, contre 63% qui ne lui font pas confiance. Il progresse dans tous les électorats : il retrouve ainsi un niveau élevé dans l’électorat socialiste avec 70% de cote de confiance (+20 points). Parmi les sympathisants du MoDem il atteint 43% de confiance (+33 points), 43% également chez les sympathisants EELV (+21 points), 36 % chez les sympathisants du Front de gauche (+23 points).Enfin, il atteint 18% de cote de confiance chez les sympathisants de droite (+16 points). Pour comparaison, après les événements de janvier la cote de confiance du Président dans notre baromètre de janvier 2015 n’avait progressé que de 5 points, pour atteindre 20%.

Manuel Valls enregistre également une belle remontée, avec une progression de 11 points et atteint 43% de cote de confiance, contre 53% des Français qui ne lui font pas confiance. Il renoue avec son niveau post-Charlie Hebdo de notre baromètre de janvier 2015, qui atteignait 41% de cote de popularité (+7 points). Ce sont également les sympathisants socialistes qui lui font le plus confiance avec un niveau de confiance à 76% (+11 points). C’est au sein des catégories modestes que sa progression est la plus importante (+23 points, 47% de cote de confiance) mais il progresse également de 20 points chez les catégories aisées, pour atteindre 57% de cote de confiance.

Les personnalités de gauche bénéficient d'un regain de popularité

L’embellie de l’exécutif profite aussi aux personnalités de gauche. Ainsi Emmanuel Macron arrive en deuxième place du classement, avec 32% de cote d’avenir (+5 points), il progresse de 6 points chez les sympathisants PS et atteint 43% de cote d’avenir. Bernard Cazeneuve à 29% (+8 points), Ségolène Royal à 29% (+2 points) occupent également les premières places du classement. D’autre part la Ministre de l’écologie est ce mois-ci la personnalité qui a la cote d’avenir la plus élevée chez les sympathisants socialistes (56%).

Enfin au Front national, la tendance est également à la hausse. En pleine campagne des régionales, Marine Le Pen, candidate en Nord Pas de Calais Picardie, voit sa cote d’avenir augmenter de 3 points et atteint ainsi les 30%. Marion Maréchal-Le Pen, candidate en Provence-Alpes-Côte d’Azur, progresse de 4 points, 24% des Français souhaitent lui voir jouer un rôle important au cours des mois et des années à venir.

Étude TNS Sofres-OnePoint, réalisée du 26 au 28 novembre 2015, pour Le Figaro Magazine, auprès d'un échantillon de 1 000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogées en face-à-face à leur domicile. Méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne de référence) et stratification par région et catégorie d'agglomération.