28.06.2016
  |  Télécharger
 

Au lendemain du Brexit, notre étude TNS Sofres-Onepoint réalisée pour Le Figaro, RTL et LCI, se penche sur les réactions des Français au Brexit , les conséquences pour l'Union européenne et pour la France, l'intérêt pour la campagne du referendum, l'avenir de l’Union européenne et de la France au sein de l'UE...

Des Français déçus mais pas surpris par le Brexit

Plus clairvoyants que les milieux boursiers et les commentateurs, près de 6 Français sur 10 déclarent ne pas être surpris du résultat du referendum au Royaume-Uni (58%).

Mais la déception vis-à-vis du Brexit est bien présente : 45% des Français déclarent en effet ne pas être satisfaits du résultat du referendum et seulement 36% satisfaits (19% ni l’un, ni l’autre). La déception est d’autant plus grande chez les sympathisants du Parti socialiste (65%), d’Europe Ecologie – Les Verts (63%) et des Républicains (58%). A l’inverse, la victoire du Brexit est source de satisfaction pour les sympathisants du Front National (63%) et, dans une moindre mesure, du Front de gauche (49% satisfaits et 41% déçus).

Pour près de la moitié des Français, le Brexit aura des conséquences négatives à la fois pour l’Union européenne (48% déclarent que c’est une mauvaise chose pour l’Union européenne et seulement 24% une bonne chose) et pour la France (43% pensent que c’est une mauvaise chose et 24% une bonne chose).

Des Français peu tentés par le « Frexit »

Les avis sont très partagés sur l’idée d’organiser un referendum sur la sortie ou le maintien de la France dans l’Union européenne (45% se disent favorables contre 44%).

Si un tel referendum avait lieu, 45% des Français voteraient pour le maintien dans l’Union européenne et un tiers pour la sortie (33%) avec 22% qui n’expriment pas d’opinion.

Les réponses sont très contrastées selon la préférence partisane. Seuls les sympathisants du Front National sont majoritairement favorables au Frexit (74%). Les sympathisants du Front de gauche se montrent divisés (48% se déclarent pour le maintien et 43% pour la sortie). Les sympathisants des partis de gouvernement se prononcent majoritairement pour le maintien dans l’UE (80% à EELV, 72% au PS, 70% au MoDem, 65% à l’UDI et 62% chez les Républicains).

Voir l'ensemble des résultats ci-dessous :

Étude TNS Sofres/Onepoint réalisée online du 24 au 27 juin 2016, pour Le Figaro, RTL et LCI, auprès d'un échantillon de 1000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne de référence) et stratification par région et catégorie d’agglomération.