12.05.2016
  |  Télécharger
 

Notre étude réalisée pour Val'hor et FranceAgriMer en décembre 2015 révèle une hausse notable du taux de recours à une personne extérieure pour l'aménagement ou l'entretien du jardin / de la terrasse.

16% des foyers français (3,2 millions) ont fait appel en 2015 à une personne extérieure pour une prestation sur leur jardin ou terrasse. Un marché qui progresse depuis 5 ans en nombre de clients.

Les professionnels du paysage restent le principal prestataire (37% des prestations réalisées en 2015), mais ont perdu des parts de marché (ils représentaient 43% des prestations en 2013). Les entreprises de services à la personne, en progression, sont dorénavant le deuxième type d’intervenants. Cependant, le budget annuel des particuliers qui ont recours à des spécialistes du jardinage tend à progresser depuis deux ans, alors que celui pour les non professionnels présente une tendance à la baisse. 94% des prestations réalisées correspondent à des prestations d’entretien ; un chiffre en hausse par rapport à 2013 (90%). Cette hausse est notamment liée à celle des travaux de plantation des végétaux. Lors de plantations, 69% des foyers fournissent eux-mêmes et uniquement les végétaux, 29% des foyers se font fournir en végétaux par le prestataire uniquement tandis que le reste (4%) utilise leurs végétaux et ceux fournis par le prestataire.

Enfin, l'étude révèle que 3,6% des ménages français possèdent un gazon synthétique.

Étude réalisée pour FranceAgriMer et Val'hor à partir du Panel consommateurs de TNS Sofres, Metascope, représentatif des ménages résidents en France selon les critères sociodémographiques usuels : région de résidence, catégorie d’agglomération, âge du chef de ménage, catégorie socioprofessionnelle du chef de ménage, nombre de personnes au foyer. Parmi les 20 000 ménages du Panel Metascope, un sous-échantillon représentatif de 16 000 ménages a reçu le questionnaire. 12 512 questionnaires ont été exploités (soit un taux d’exploitation de 78,2%). 

Etude réalisée par questionnaire auto-administré, adressé par voie postale aux ménages sélectionnés. Questionnaire inséré dans une vague d’études multi-sujets réalisés à la fin de chaque mois. Chaque sujet figure sur un support papier indépendant. Ainsi chaque sujet conserve son indépendance et son propre taux de retour et d’exploitation.

L’acheminement, le remplissage et le retour des questionnaires s’est effectué entre le 30 décembre 2015 et le 14 février 2016.

Pas de mesure en 2014. Les résultats de 2015 sont comparés en évolution avec 2013.