22.06.2010
  |  Télécharger
 

Les jeunes et le logement : un accès difficile

Les 16/25 ans sont globalement très pessimistes sur les conditions d’accès au logement : 82% considèrent qu’il est aujourd’hui difficile de se loger, dont 22% « très difficile » et 58% trouvent qu’il est moins facile de se loger qu’il y a 10 ans et que ce sera encore moins facile dans 10 ans… Et avec des loyers coûteux, grevant fortement leurs budgets (assumer le loyer est une difficulté pour près de 7 sur 10).

Dans ce contexte, la colocation est une solution alternative économique et attractive, envisagée avec réalisme et pragmatisme

En effet, la colocation répond avant tout à une nécessité matérielle, économique (une nécessité pour 71% vs. un choix pour 29%). Vivre en colocation, c’est l’occasion de vivre mieux pour moins cher !  Les ¾ (77%) citent la possibilité de faire des économies comme une des 2 principales raisons pour vivre en colocation.  L’envie de ne pas être seul n’est citée que par 1/3 (35%).

Au quotidien, pour les 16/25 ans, le respect par chacun des colocataires de ses engagements financiers comme des règles et du cadre de vie commun, doivent primer sur les dimensions humaines et festives

Que chacun paye ses factures à l’heure, tel est pour eux le principal « secret d’une colocation réussie », cité comme « indispensable » pour 78%. Viennent ensuite le respect des autres (on n’utilise pas les affaires des autres : indispensable pour 58%, chacun range ce qu’il dérange dans les pièces communes pour 57%) et quelques règles de bon voisinage et de vie commune acceptées par tous (pour 50%).

Dans le même esprit, s’ajoute un nécessaire respect du cadre et des règles fixées, principale qualité pour le « colocataire idéal » par 41% des jeunes.

Au-delà des difficultés des tous premiers temps, les colocataires dressent un bilan tout à fait positif de leur expérience et s’en font des ambassadeurs quasi unanimes

Les premiers temps de la colocation sont certes un peu difficiles, notamment trouver un propriétaire qui accepte de « co louer » à des jeunes (difficile pour 69%) et trouver le « bon » colocataire (difficile pour 68%)…

Mais à l’expérience, les charmes de la colocation se dévoilent et les colocataires s’en font des ambassadeurs quasi unanimes.  Les « colocs » gardent au final de très bons souvenirs : la colocation est vue comme une bonne expérience au final (76%) ; un bon moyen de faire de belles rencontres (62%). Près de 8 sur 10 (83%) sont prêts à recommander la colocation (30% certainement)

Quelques chiffres sur la colocation : un phénomène qui prend de l’ampleur

  • 73% des 16/25 ans connaissent quelqu’un au sein de leur entourage qui vit ou a vécu en colocation, 67% parmi ceux qui n’ont jamais vécu en colocation.
  • 9% des 16-25 ans déclarent vivre actuellement en colocation.
  • D’après les colocataires (actuels et ex), la vie en colocation dure en moyenne 11 mois. 
  • Le plus souvent, les jeunes s’installent avec des proches (vs des inconnus) : amis proches ou amis d’amis (62%) ou membres de la famille (12%)

Etude réalisée online pour BNP Paribas du 16 au 20 avril 2010 auprès d'un échantillon de 809 personnes, représentatif de la population française âgée de 16 à 25 ans. Méthode des quotas.