29.04.2013
 

Malgré la crise, les Franciliens n’ont pas renoncé aux loisirs

Le budget loisirs des Franciliens a été revu à la hausse pour 30% d’entre eux alors que 19% seulement l’ont revu à la baisse par rapport à 2011. Cette augmentation des dépenses concerne principalement les foyers aisés ayant plus de 2 enfants.

L'étude révèle que plus de la moitié des Franciliens sont à budget constant par rapport à l'an passé et ce malgré la crise économique. Cette stabilité des dépenses loisirs surprend alors que l'on voit baisser le pouvoir d'achat des Français et se contracter leurs dépenses dans pratiquement tous les secteurs.

Notons que le budget mensuel moyen pour les loisirs réguliers est de 80€, pour les loisirs ponctuels, de 60 € par foyer, et qu'un foyer sur 4 dépense plus de 100€ par mois pour ses loisirs réguliers.

L'étude révèle en outre que seuls 10% des Franciliens déclarent ne pratiquer aucun des loisirs proposés. Les 90% restant ont consacré leur temps libre à 6 activités différentes en moyenne. Ils ont notamment privilégié les sorties (restaurants, balades, shopping...), puis les loisirs culturels (cinéma, monuments, expositions…) et le sport (natation et cyclisme) et dans une moindre mesure, les loisirs créatifs (photo, écriture, dessin...).

Étude réalisée du 29 août au 9 octobre 2012 pour le Comité Régional du Tourisme Paris Île-de-France auprès d'un échantillon de 1769 foyers représentatifs de la région Île-de-France. 3663 Franciliens interrogés (jusqu’à 4 membres du foyer). Redressement appliqué pour que la structure des foyers et des individus soit représentative. Pondération issue de la structure de l’Enquête Emploi de l’INSEE 2010 redressée 2012.
Questionnaire papier auto-administré via le panel postal « Métascope ». Questionnaire en deux parties :

  • une partie sur les activités de loisirs et les modalités de consommation, remplie par 4 membres du foyer maximum
  • une partie remplie uniquement par l’individu désigné dans le panel comme l’individu de référence du foyer