15.12.2012
  |  Télécharger
 

Sébastien Loeb, encore et toujours en pole

L'année 2012 est encore, pour Sébastien Loeb, une année réussie : un neuvième titre de champion du monde des rallyes et un nouveau titre de sportif préféré des Français. Le natif d'Haguenau occupe ainsi, pour la quatrième fois, la première place du classement en étant cité par 31,4% des Français. Toujours largement plébiscité par les hommes (40,8%) et les amateurs de sport (36,2%), il perd néanmoins la première place du classement auprès des femmes, désormais occupée par Tony Parker (30,5%). Une « défaite » toute relative pour Loeb qui pourra se consoler avec sa cote de popularité dans sa région natale (50,3% dans l'Est).

Le leader est cette fois talonné par Tony Parker. La pièce maîtresse des Spurs en NBA et capitaine de l'équipe de France, qui n'a pas démérité sur les parquets londoniens, est en effet citée par 30,2% des Français. Outre sa belle cote de popularité auprès des représentantes du sexe féminin, « TP » arrive toujours largement en tête auprès des 15-24 ans, à hauteur de 43%. Avec Tony Parker et Joakim Noah (10e à 16,8%) le basket est ainsi, à l'instar du tennis, le sport le plus représenté dans ce Top 10. Les deux figures de proue de la petite balle jaune française, Jo-Wilfried Tsonga et Gaël Monfils, sont en effet respectivement 5e (à 22,1%) et 8e (à 20,3%).

De Londres à la lumière

Les nageurs français surfent toujours sur la vague de l'Aquatics Centre. Si la popularité des médaillés d'or niçois Yannick Agnel et Camille Muffat explose (le vainqueur sur 200 mètres et relais 4 X 100 se classe 29e ex aequo, soit 20 places de mieux que l'année dernière, et la championne sur 400 mètres est 36e pour sa première apparition), la famille Manaudou confirme pour sa part la place particulière qu'elle occupe dans le cœur des Français. Revenue dans le classement lors de la vague précédente, la probable future retraitée de la natation occupe ainsi la quatrième place (25,8%), devenant par la même occasion LA sportive préférée des Français (devant Jeannie Longo, 9e). Son champion de petit-frère s'est quant à lui clairement fait un prénom lors de cette trentième olympiade de l'ère moderne : testé pour la première fois, il campe aux portes du Top 10 avec 15,8%.

En ayant dominé de la tête (bien faite) et des épaules (larges) la discipline reine du judo mondial pour s'offrir le seul titre qui manquait à son palmarès, Teddy Riner a également marqué les Français : en gagnant 13 places, il est désormais 7e à 20,7%. Effet JO toujours avec Tony Estanguet puisque le triple champion olympique et nouveau retraité intègre ce classement en 22e position (12,8%).

Comment, enfin, analyser les résultats des stars de la délégation française à Londres sans évoquer les Experts et plus précisément son leader Nikola Karabatic ? Le demi-centre du MAHB gagne 4 places dans le classement (25e), obtenant un score similaire à celui de l'année dernière : 10,6%. Une progression mitigée aux vues de ses performances, tant individuelles que collectives, et de sa forte médiatisation. Difficile de dire néanmoins quel impact ont eu les soupçons de paris truqués qui l'ont entouré en cette fin d'année.

Les footballeurs redorent (un peu) leur blason

Si 2012 était l'occasion pour les footballeurs français de briller sur la scène internationale en faisant bonne figure en Pologne et en Ukraine, c'est un exilé outre-Atlantique et retraité de l'Equipe de France qui obtient le titre de footballeur préféré des Français : Thierry Henry. Fort de belles performances avec son équipe des New-York Red Bulls et d'une image rarement écornée, il gagne 8 places, à 21,9%. Il est ainsi 6e et seul représentant du ballon rond dans le Top 10. Derrière lui, Yoann Gourcuff, Franck Ribéry et Karim Benzema font tir groupé en occupant respectivement les 12e, 13e et 14e places, des places proches de celles qu'ils occupaient fin 2010. A noter également que le football fait toujours recette auprès des jeunes : sur les dix footballeurs testés dans cette vague, quatre d'entre eux sont ainsi présents dans leur Top 10 (Thierry Henry, Karim Benzema, Franck Ribéry et Djibril Cissé) et tous se classent dans les vingt premiers.

Top 3 pour Chabal et retour à la « normale » pour les héros de la Coupe du monde néo-zélandaise

Premier rugbyman de ce classement, Sébastien Chabal reste dans le trio de tête des sportifs préférés pour la sixième fois d'affilée, mis en avant par 26% des Français cette année (-1 place). Fort d'une aura qui a largement su dépasser le stricte cadre de son sport (il n'est « que » 6e auprès des amateurs), le joueur du LOU fait ainsi figure d'exception en ne voyant pas sa popularité s'effondrer, au contraire de celle de ses ex-coéquipiers sous le maillot du XV de France. Le soufflé est en effet quelque peu retombé pour les finalistes de la Coupe du monde de 2011 puisqu'ils enregistrent les plus forts reculs dans le classement : -19 places pour Thierry Dusautoir (27e à 9,8%), talonné de près par Vincent Clerc (-13, 29e) puis Morgan Parra (-15, 37e) et François Trinh-Duc (-12, 43e). Un résultat qui laisse à penser que popularité rime plus avec « peoplarité » qu'avec performance, même pour les sportifs.

Sondage réalisée en face à face pour L’Équipe Mag, du 9 au 15 novembre 2012, auprès d'un échantillon national de 1000 personnes, représentatif de l'ensemble de la population française âgée de 15 ans et plus. Méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne de référence) et stratification par région et catégorie d’agglomération.