13.04.2011
  |  Télécharger
 

L'Observatoire Campingaz des Loisirs en plein air montre l'intérêt et le plaisir qu'ont les Français à pratiquer barbecue, pique-nique, jardinage, randonnée, camping ou sport nautique. Autant de loisirs en plein air synonymes de convivialité, de liberté, de santé et de découverte. Cette seconde édition s'est attachée plus particulièrement au repas en plein air (pique-nique et barbecue).

Les Français encore et toujours en plein air

On constate en 2011 que les loisirs en plein air sont largement pratiqués par les Français. En premier lieu, le barbecue rencontre un fort succès avec plus de trois Français sur quatre (76%) qui déclarent le pratiquer – soit un léger recul de 3 points par rapport à 2010, mais avec une proportion d'aficionados inchangée, 28% le pratiquant régulièrement. Vient ensuit le pique-nique avec 62% de pratiquants, en diminution de 6 points par rapport à 2010. Troisième activité de plein air la plus pratiquée, le jardinage. Plus de la moitié (55%) des Français s'y consacrent, dont 27% régulièrement, un score similaire à l'année dernière. Une activité qui est adoptée par les plus âgés (61% des 35/49 ans, 65% des 50/65 ans), également étroitement liée au niveau de vie (68% pour les classes sociales les plus aisées, 43% pour les moins aisées) et essentielle quand on possède une maison avec jardin (78% de pratique). Enfin, plus minoritairement, 48% des Français s'adonnent à la randonnée (-5 points), 31% au camping (-2 points) et 25% au sport nautique (-3 points). Et si les activités sportives, que ce soit la randonnée ou le nautisme, sont davantage pratiquées par les hommes et les catégories les plus aisées, le camping échappe à toute distinction sociale, en dehors des familles nombreuses qui s'y adonnent plus volontiers. 

Ces activités de plein air se pratiquent pour la grande majorité en compagnie de ses proches, à l'exception du jardinage, de nature plus solitaire (52%). Pour ce qui est des repas en plein air, c'est avant tout en famille ou entre amis qu'on les partage (59% pratiquent le pique-nique en famille, 58% le barbecue ; 28% le pique-nique entre amis, 35% le barbecue). Quant au repas romantique en plein air, les Français y semblent moins accoutumés : seuls 10% pratiquent le pique-nique en amoureux et 5% le barbecue. Enfin, les activités sportives et le camping n'obéissent pas à de règles précises tant qu'on est accompagné (amis, famille ou en couple). 

Nature, plaisir et liberté

Avec ces loisirs, les Français apprécient le fait d'être en plein air, de profiter de la nature. En effet, quand on les interroge sur les mots qu'ils associent à ces activités, ce sont en premier lieu les notions de nature et de plaisir qui sont citées : 97% estiment que le terme nature correspond à l'idée qu'ils se font des loisirs en plein air, 96% le plaisir, 95% la liberté (dont respectivement 71%, 62% et 60% de tout à fait). Un territoire d'évocations qui s'avère autant partagé aujourd'hui que l'année dernière. Viennent ensuite des notions plus sociales liées au « bon vivre ». Les Français associent les loisirs de plein air à la convivialité (93%), la découverte 90% et la santé (88%). Enfin, seuls 54% des Français les associent à une économie. L'aspect matériel n'est donc pas le premier facteur explicatif de la pratique répandue de ces activités. Les aspects négatifs pouvant être liés à ce genre d'activités arrivent en dernière position, que ce soient l'inconfort (49%), les nuisances (14%) ou l'ennui (5%).   

Le pique-nique : sous le soleil exactement...

Si le pique-nique est une activité largement répandue auprès des Français, c'est en premier lieu pour passer du bon temps avec ses proches (27% de citations parmi ce qui plaît le plus dans le pique-nique) et profiter de la nature (22%). Bien sûr, cette activité reste « suspendue » au beau temps (16%).

Si convivialité, nature et soleil sont les éléments clés d'un pique-nique agréable, quelques précautions d'ordre plus pratique sont néanmoins indispensables. Aussi, pour bien réussir son pique-nique, la glacière est pour 38% des Français l'objet à ne pas oublier. Plus modérément, il semble difficile de se passer du traditionnel couteau (20%) et du tire-bouchon (10%) – qui au passage supplante largement le décapsuleur (2%). Notons que si 13% des hommes emportent en premier lieu un tire-bouchon, les femmes ne sont que 7%. Les hommes semblent ainsi préférer joindre l'utile à l'agréable (7% emmènent des allumettes ou briquet pour 3% des femmes) et les femmes ne pas oublier une touche de confort (10% emportent des verres pour 7% des hommes, 6% des chaises pliantes, pour 4% des hommes).

La quasi-totalité des Français (96%) apprécie de préparer soi-même ses salades ou sandwichs lors d'un pique-nique, plutôt que de les acheter dans le commerce. Et pour répondre à l'idéal de nature recherché à travers le pique-nique, l'ensemble des Français (99%, dont 97% à chaque fois) dit faire attention à ne laisser aucun déchet derrière soi. En revanche, serviettes jetables et assiettes et couverts en plastique sont encore largement utilisés lors du pique-nique, par respectivement 66% et 52% des Français. Seuls 18% et 28% des Français les évitent à chaque fois, les femmes étant légèrement plus enclines à préférer sans doute les serviettes en tissu, les couverts maison et les assiettes lavables.

Une fois son panier constitué, et à l'approche de la présidentielle de 2012, quelle personnalité politique faudrait-il convier à son pique-nique ? 37% des Français ne se positionnent pas. Pour les autres, 8% d'entre eux choisiraient Olivier Besancenot, Jean-Louis Borloo ou Ségolène Royal, 7% Nicolas Sarkozy, 6% Eva Joly ou Marine Le Pen. Dominique de Villepin arrive en dernière position avec 2% de citations.
Les hommes accordent leur préférence à Jean-Louis Borloo (10%) et les femmes à Olivier Besancenot (9%). Les moins de 25 ans choisiraient quant à eux Olivier Besancenot (11%), les 25/34 ans également (14%) et plus modérément Ségolène Royal (11%). Les 35/49 ans renchérissent avec Olivier Besancenot (10%) mais souhaiteraient également partager leur repas avec Eva Joly (8%). Enfin les plus de 50 ans préféreraient Jean-Louis Borloo (9% des 50/64 ans et 10% des 65 ans et plus).

La chipo merguez, « star » des barbecues

A l'image des autres activités de plein air, le barbecue est en premier lieu principalement associé à la convivialité (68% de citations) et au soleil (61%). Plus spécifiquement, le barbecue, c'est la simplicité (41%) - notamment chez les femmes (43% pour 39% des hommes) - et bien évidemment les traditionnelles chipo, merguez (36%), un mets que les jeunes associent de manière encore plus évidente au barbecue (65% des moins de 25 ans, 49% des 25/34 ans et 42% des 35/49 ans).  Du côté des inconvénients, les Français citent en priorité les odeurs (24%) et la fumée (17%). En revanche, brûlures, cuisine grasse et mécontentements des voisins sont peu mentionnés (respectivement 5%, 5% et 3%).

S'agissant de la préparation du barbecue, 54% des Français adeptes du barbecue déclarent le faire eux-mêmes, une réalité très disparate selon le sexe de l'interviewé : 80% des pratiquants disent le faire eux-mêmes pour 28% des pratiquantes, ces dernières préférant laisser cette tâche à leur conjoint(e) (47%) ou une autre personne (25%). Notons également que le « savoir-faire barbecue » s'acquiert avec l'âge, puisque seuls 29% des moins de 25 ans se risquent à préparer eux-mêmes leur barbecue, pour 45% qui préfèrent laisser leur place à une autre personne. 

Sur le plan culinaire, les chipo merguez remportent la palme des plats les plus cuisinés au barbecue avec 52% de citations. Le plat incontournable des plus jeunes (81% des moins de 25 ans) et dans une moindre mesure, les catégories socioprofessionnelles modestes (60%) ainsi que les foyers composés d'au moins un enfant (60%). Le bœuf est le second plat le plus habituellement cuisiné, avec 22% de citations, un choix principalement masculin (27% pour 18% chez les femmes). Viennent ensuite le poulet (12%), l'agneau (7%), et le poisson (5%). Les légumes (1%) ne trouvent apparemment pas leur place sur le grill. En revanche, les femmes déclarent une préférence pour le poulet (14% pour 10% des hommes) et le poisson (7% pour 4% des hommes). L'agneau étant quant à lui davantage cuisiné par les plus de 35 ans.

Enfin, s'ils avaient la possibilité d'inviter une star française pour déguster ces plats, les Français choisiraient en priorité Dany Boon (19%), puis Yannick Noah (15%), Gad Elmaleh (14%) ou Mimie Mathy (10%). Arrivent ensuite Sophie Marceau (8%), Zinedine Zidane (7%), Johnny Hallyday (5%), Marion Cotillard (4%), Charles Aznavour (4%) et Vanessa Paradis (3%). Claire Chazal prend la dernière place avec 1% de citations.

Ce classement général de l'ensemble de la population ne doit pas masquer les disparités des réponses entre Français et Françaises. En effet, du côté des femmes, Gad Elmaleh prend la première place avec 17% de citations, devançant d'un point Dany Boon, Yannick Noah et Mimie Mathy (16%). Les hommes préfèrent quant à eux de loin Dany Boon (21%) puis Yannick Noah (15%), Gad Elmaleh (12%), Sophie Marceau (11%) et Zinedine Zidane (10%).

En termes d'âge, le classement est également très différent : Gad Elmaleh recueille ainsi 32% des préférences des moins de 25 ans, alors que les 35/64 choisiraient en priorité Yannick Noah et Dany Boon à égalité (20% pour les 35/49 ans, 21% pour les 50/64 ans). Enfin, les plus de 65 ans préféraient Mimie Mathy (22%) ou Charles Aznavour (13%).

C'est le barbecue qui fait l'homme

Les loisirs en plein air sont pratiqués par tous, Français ou Françaises, mais dès que l'on parle sport, les hommes se démarquent : 55% font de la randonnée contre 42% des femmes, et 29% du nautisme face à 22% des femmes. Les hommes adeptes du nautisme le pratiquent d'ailleurs plutôt entre amis (32% contre 18% des femmes) ou seuls (23% contre 14%) – et les femmes plutôt en famille (46% contre 28% des hommes).

Si hommes et femmes évoquent tous en priorité la nature quand ils pensent aux loisirs en plein air, les femmes se déclarent encore plus motivées par la perspective d'être « au vert ». Trois quarts d'entre elles (74%) affirment que le terme nature « correspond tout à fait » à l'idée qu'elles se font de ces activités (contre 68% des hommes). Egalement plus aventureuses, les Françaises parlent davantage de découverte (51% de « correspondent tout à fait » pour 45% des hommes).

Le pique-nique est synonyme de plaisir à passer du bon temps avec ses proches. Mais pour ne pas gâcher ce moment, encore faut-il ne pas oublier glacière ou couteau. Derrière ces deux incontournables, quels sont les secrets d'un pique-nique réussi ? Les hommes emporteront toujours un tire-bouchon et des allumettes (13% et 7% contre 7% et 3% des femmes), quand les femmes paraîtront plus soucieuses de leur confort : 10% emportent des verres (pour 7% des hommes) et 6% des chaises pliantes (pour 4% des hommes).

Associé aux vacances et à la convivialité, le barbecue, c'est aussi la chipo merguez, et ce, plus encore chez les hommes (39% pour 32% des femmes). Au foyer, qui s'occupe du grill ? Une question pertinente puisque c'est dans cette activité que les hommes semblent redécouvrir les plaisirs de la cuisine. Ainsi, en bons « chefs de tribu », 80% des hommes disent le faire eux-mêmes, contre 28% des femmes, qui laisseront – avec plaisir ? – à leur conjoint la responsabilité du grill (47% contre 8% des hommes). Pour l'homme debout face au feu, la longue fourchette à la main, pas de barbecue sans viande rouge ! Après les saucisses, le bœuf est le second plat inévitable (27% contre 18% chez les femmes). Autour de la table, nos « as du barbecue » privilégieront la compagnie des amis (38%) quand les femmes préféreront s'entourer de leur famille (62%).

Hommes et femmes se rejoignent en revanche sur le palmarès des « stars du barbecue ». Autour d'un barbecue, Dany Boon, Yannick Noah et Gad Elmaleh sont les trois vedettes préférées des hommes (respectivement 21%, 15% et 12%). Même podium auprès des femmes ! Un petite préférence cependant pour le charme de Gad Elmaleh (17% de citations), qui passe devant Dany Boon et Yannick Noah.

Plein air, oui et plus encore quand on a des enfants 

Si les loisirs de plein air sont largement pratiqués par les Français, ils le sont encore plus par les familles avec enfants. Un rayon de soleil est prétexte à aller flâner dans la nature et ces activités à l'extérieur, décontractées et agréables, sont alors des moments de complicité allégés des contraintes du quotidien.

Le repas en plein air semble être le repas familial par excellence : 88% des parents font des barbecues (contre 67% des Français n'ayant pas d'enfants) et 76% pique-niquent (vs 53%).

Il en est de même pour le camping et les sports en plein air : 42% des parents pratiquent le camping contre 24% de campeurs sans enfants. 55% des parents partent en randonnée (contre 44%) ou pratiquent des sports nautiques (37% de parents, pour 17% sans enfants).

Qu'est-ce qui motive l'appétit de plein air chez les parents ? Pour les parents d'enfants de moins de 11 ans, c'est avant tout la découverte pour l'épanouissement des enfants (95% contre 89% chez ceux qui n'en ont pas) et les économies réalisées (60% contre 54%). Les parents d'enfants très jeunes associent le plein air au confort (71% des parents ayant un enfant de moins de 2 ans, 46% des Français qui n'en ont pas).

Le pique-nique permet à ces parents de sortir de la routine quotidienne à moindres frais (17% des parents). La glacière, objet indispensable à tout pique-nique selon 44% des parents (34% pour les Français sans enfants), devient « essentiel » pour les jeunes familles (61% des parents d'enfants de moins de deux ans).

Côté barbecue, les parents affichent leur prédilection pour la chipo merguez. 60% la passent au grill contre 44% des Français sans enfants. Sur le grill, la chipo et sur la scène, Dany Boon et Gad Elmaleh sont les « stars du barbecue » préférées des parents (22% et 19% des citations), histoire de faire rire les bambins (?).

Rats des villes et rats des champs

Ruraux et citadins parlent en des termes comparables des loisirs en plein air mais nature et plaisir semblent être, à la campagne, les parfaits synonymes de ces activités (75% et 63% « correspondent tout à fait », contre 56% et 50% chez les citadins). Nature et plaisir, mais aussi liberté (58% contre 46%), convivialité (54% contre 46%), santé (50% contre 38%) et découverte (46% contre 38%). C'est également en zones rurales que barbecue et pique-nique remplacent nappes et couverts, dès que le temps s'y prête. 83% et 67% des ruraux mangent en plein air au moins de temps en temps, sur l'herbe ou autour d'un grill, contre 59% et 56% des citadins.

Pour les habitants des agglomérations « en mal de vert », un pique-nique, c'est un moment privilégié de convivialité et de partage mais aussi un moment de plein air pour profiter de la nature (29% des citations contre 19% chez les ruraux). Toutefois, les citadins emporteront gobelets ou verres (14% pour 7% des ruraux) mais aussi nappe ou toile cirée (12% contre 5%) pour pouvoir déjeuner comme à la maison, bien qu'à même le sol. Pour les ruraux qui voient dans le pique-nique l'occasion de jouir du beau temps, la glacière est un must have (39% des citations). Et plutôt qu'acheter leurs salades et leurs sandwiches dans le commerce, ils apprécient de les préparer eux-mêmes (90% à chaque fois contre 69% des urbains).

Urbains et ruraux ont une vision différente du barbecue : les ruraux y voient le soleil (68% contre 55% chez les citadins), la simplicité (42% contre 34%) mais aussi une cuisine saine et diététique (14% vs 7%). Les citadins sont de leur côté plus nombreux à mentionner les petits désagréments liés à la cuisine au grill : odeurs (31% vs 21%), fumée (22% vs 14%), brûlures (7% vs 4%) et gras (7% vs 3%).

Et si ruraux comme citadins pratiquent le barbecue en famille, le choix de l'invité de marque n'est pas le même ! A la campagne, on préfère Dany Boon (22% des citations contre 9% chez les citadins) et Mimie Mathy (17% contre 5%). Les citadins choisiraient Yannick Noah à 21% (contre 14% chez les ruraux).

Étude réalisée en face-à-face au domicile des personnes interrogées, du 4 au 8 février 2011, pour Campingaz auprès d'un échantillon national de 1000 personnes, représentatif de l'ensemble de la population âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage) et stratification par région et catégorie d’agglomération.