16.07.2012
  |  Télécharger
 

L'Observatoire des Loisirs PMU-TNS Sofres  a pour vocation d'observer la relation qu'ont les Français avec leur temps libre. Cette 3e vague cherche à comprendre comment ils prévoient de « consommer » les loisirs cet été avec en toile de fond l'inquiétude autour du pouvoir d'achat.

Le budget des loisirs habituels est-il arbitré au profit du poste vacances ? Quels sont les loisirs qui seront pratiqués pendant les congés ? Comment ceux qui ne partent pas en vacances occupent-ils leur temps libre en restant chez eux ? Les Français restent-ils connectés à leur entourage en vacances et par quels moyens ?

Avant tout, il faut retenir que les Français ne sont pas prêts à renoncer à leurs loisirs, qu’ils prennent ou non des congés et qu’ils partent ou non en vacances. Autre note d’optimisme dans un climat morose, les Français ont envie de découvrir de nouvelles activités et de profiter de la période estivale pour agrémenter leur quotidien et multiplier les moments conviviaux. Enfin, ceux qui ne partent pas gardent le moral en liant l’utile à l’agréable et en multipliant les activités.

Les Français tiennent à leurs loisirs habituels

  • 65% des Français préfèrent s’offrir des loisirs tout au long de l’année plutôt que de bonnes vacances 1 fois par an (32%).
  • A choisir, même à l’approche de l’été, ils préfèreraient réduire leur budget vacances (51%) plutôt que leurs dépenses loisirs (44%).

Si 3 Français sur 4 prennent des congés cet été, seul 1 sur 2 partira en vacances

  • 50% partiront en vacances.
  • 21% prendront des congés mais resteront chez eux.
  • 27% ne prendront pas de congés.

Pour les vacanciers, été rime avec nouvelles activités

  • 51% des vacanciers pratiqueront de nouvelles activités, notamment les sorties culturelles (71%%), la randonnée (70%) et le sport (34%)
  • A choisir afin de limiter les dépenses, ils multiplieraient les loisirs peu onéreux (52%), plutôt que de consacrer leur budget à une passion unique ou à la découverte d’une nouvelle activité (42%).

Pendant les vacances, les Français restent fortement connectés à leur entourage et par des moyens multiples

  • 92% des Français resteront connectés à leur entourage, via 2 ou 3 canaux différents, en moyenne.
  • A 75%, ils le feront par téléphone, 7% utiliseront exclusivement ce canal.
  • A 64% ils utiliseront les SMS/MMS et emails, mais ils sont encore 60% à envoyer la traditionnelle carte postale.

Pour les Français qui ne partent pas, rester chez eux est l’occasion de multiplier les activités et pour 2/3 d’entre eux, d’agrémenter le quotidien

  • 82% des non partants comptent inviter des amis ou de la famille chez eux, 71% prendront des repas à l’extérieur (terrasse ou pique-nique).
  • A 59%, ils prévoient d’embellir ou de faire des travaux à leur domicile.
  • A 95%, ils feront des activités gratuites, dont 22% exclusivement.
  • 64% des non partants comptent agrémenter leur quotidien : soit en dépensant un peu plus cet été pour de petits plaisirs (32%), soit tout au long de l’année, grâce aux économies réalisées en ne partant pas en vacances (32%).

Étude réalisée par téléphone pour le PMU les 5 et 6 juin 2012 auprès d'un échantillon national représentatif de 958 individus âgés de 18 ans et plus (selon la méthode des quotas, fixés sur les critères de sexe, âge, PCS de la personne de référence, région de résidence et catégorie d’agglomération).